Le Tome 2

Chapitre I : Premières neiges

 


    Les premiers rayons du soleil s'infiltraient par l'ouverture de ma tanière, réchauffant doucement ma fourrure. J'ouvris délicatement les yeux, m'étira, et e faufila hors de mon antre. Cette dernière semblait bien vide depuis qu'Ange des Enfers avait rejoint la pouponière afin de s'occuper de Petit Espoir et Petit Eclat. Quelques lunes s'étaient écoulées depuis la Grande Bataille, le Clan des Mers s'était installé sur l'ancien territoire du Clan du Volcan, ce qui avait fort déplu au Clan des Cieux. Près du tas de gibier, Dragon Noir discutait avec Neige Glaciale, ils avaient l'air de vraiment bien s'entendre. La jeune chatte semblait avoir le ventre un peu rond, peut-être qu'il faudra bientôt aménager une nouvelle place dans la pouponnière.

 

    Scorpion Enflammé et Mamba Noir s'amusaient à s'attaquer, comme deux apprentis. Près de la tannière des anciens, Double Queue et Oeil Unique discutaient avec Nuit Blanche, qui les avais rejoint dès que Bêtise de l'Ange était devenu guerrier. Ce dernier était devenu plus serieux, et je crois même qu'il est tombé amoureux de Nuage de Flamme, devenue Flamme Rougeoyante. Fleur du Soleil revenait de patrouille de chasse accompagnée de Lune Argentée, Démon des Enfers, Aile Noire et Tigre Noir.
    Ils allèrent déposer leurs prises au tas de gibier, quand, au moment où la première souris toucha le tas, Ange Noir arriva en trombe, se glissa juste sous le menton de Lune Argentée, saisi le rongeur par la queue, en s'écriant :

<< Prem's ! >>

La guerrière grise fit un bond en arrière par réflexe, avant de le réprimander.

<< Eh, oh ! C'est pas "Ange Noir", qu'on aurait dût d'appeler, c'est "Ventre à Pattes" ! Grosse bouffe !! Lança-t-elle.
- Merci du compliment ! Se moqua-t-il. C'est pas ma faute si j'ai la dalle, moi ! Et je suis sûr que tu ne mange pas moins que Neige Glagiale ! T'es énorme, on pourrait nourrir les quatre clans rien qu'avec ta graisse ! Enfin... T'as que ça, donc...
- Eh ! Tais-toi, tu parles, mais tu fous que dalle au camp, tu vas finir par devenir plus gros que Démon des Enfers !!

Je ris en les voyant se chamailler. Nuage de Coeurs et Nuage d'Ecureuil, désormais devenus Coeur de Glace et Patte d'Ecureuil, arrivèrent vers moi, la gueule chargée d'herbes médicinales. Ils eurent du mal à articuler.

<< Halut, Ehoile g'Aigle ! Hu heux nous j'aider à emmener ha 'hez Hétale de Hleur ? Demanda Patte d'Ecureuil avec peine.
- C'est bon, je m'en occupe, donnez-moi ça avant de vous décrocher la mâchoire ! Répondis-je avec un sourire amusé.
- Merci, Etoile d'Aigle, Dit Coeur de Glace en déposant les plantes qu'il chargeait.

Patte d'Ecureuil l'imitait, et tous deux détallèrent vers le tas de gibier. Je les suivis et attrapa un mulot un peu maigre. Des cris retentirent près de la pouponnière, je tourna la tête vers la souce du bruit et vis Petit Espoir et Petit Eclat. Je fini le rongeur, saisi une pie, et me dirigea vers Ange des Enfers, accompagnée de ses deux chatons, qui ne devraient pas tarder à devenir apprentis.

<< Salut, alors, ça se passe bien avec Espoir et Éclat ?
- Coucou, Aigle, oui, ils se portent à merveille ! Bêtise s'amuse à leur apprendre des enchaînements de combats.
- SALUT, ÉTOILE D'AIGLE ! S'écrièrent en chœur les deux petits.
- Salut, petites canailles ! Alors, prêtes à devenir apprentis ?
- Oh oui ! J'ai trop hâte ! S'exclama Petit Éclat.
- Oui, moi aussi ! Dit Petit Espoir en écho à son frère. Pourquoi, on va passer notre baptême ?!
- Bientôt, Petit Espoir, bientôt, répondis-je avec un sourire. >>

    J'attendis qu'il s'éloignent pour jouer afin de parler à Ange.

 


<< Tiens, tu dois avoir un peu faim, non ?
- Merci, Aigle. Justement, j'allais aller me chercher à manger, remercia-t-elle.
- De rien.

 

    Elle se pencha afin de commencer son repas, quand une douleur aiguëe me piqua au bout de la queue. Petit Éclat et Petit Espoir étaient en train de jouer avec, imaginant qu'il s'agissait d'une proie. Je fit traîner ma queue sur le sol de gauche a droite. Les chatons suivirent le mouvement, leurs pupilles se dilaterent, et, d'un même mouvement, sauterent dessus. A la dernière seconde, je la décala, leurs pattes, toutes griffes dehors, raclèrent la terre où se trouvait ma queue à l'instant.

<< Mais-euh ! Pourquoi t'as fais ça, tata Aigle ? T'es méssante !  Dit Petit Espoir, dégoûtée.
- Eh ! C'est quoi, ça ?! S'exclama Petit Eclat.

    Un petit point blanc virevoletait çà et là, au grés du vent. Un deuxième apparu, et encore un autre. 

<< Ca, les chatons, c'est de la neige. Expliquais-je. Elle tombe quand le ciel est gris et qu'il fait froid, comme aujourd'hui.
- Ouaaaah ! C'est beau ! S'émerveilla Petit Eclat, les yeux fixant le ciel. >>

    Petit Espoir s'élança afin d'essayer d'en attraper, rapidement suivi de sa soeur. Je les regardais en train de donner des coups de pattes dans le vide, essayant vainement de les empêcher de toucher le sol.  Bientôt, tout le camp fut recouvert d'une fine couche blanche. Petit Espoir éternua lorsqu'un flocon se déposa sur sa truffe rose.

<< Atchi ! Beuh... C'est froid...
- Vas te réchauffer dans la pouponnière, conseilla Ange des Enfers.
- Fais quand même attention, il risquent de tomber malades. Ils sont fragiles, à cet âge, conseillais-je.
- Oui.
- Ah... Ah... ATCHI !!! Fit Petit Espoir.
- Rentres vite, tu risques de tomber malade, conseillais-je au chaton...
- Non, ca va, merci de t'inquiéter, répondit-il avant de renifler bruyament.
- ... Bon, c'est pas tout ça, mais moi, je dois aller donner quelque-chose à Pétale de Fleur, dis-je avant de partir chercher les petits Balots d'herbes medicinales.
- D'accord, répondit Ange des Enfers, apres, on ira faire un petit tour avec les chatons hors du camp ?
- Si tu veux.
- OUAIIIIIIS !!!! Firent Petit Éclat et Petit Espoir en choeur.

Je parti chercher les plantes enterrées sous la neige, et les emmena chez la guerrisseuse. J'entra dans sa tanière.
- Coucou, Pétale, fis-je.
- Tiens, salut, Aigle. Quel bon vent t'amènes ?
- Je t'apporte les herbes que Coeur de Glace et Patte d'Écureuil devaient t'apporter.
- Ah, merci, je n'osais plus attendre qu'ils me les donnent.
- De rien, dès qu'ils sont arrivés, ils me les ont confiés et sont dirrectement partis vers le tas de gibier, expliquais-je.
- Ca ne m'etonne meme pas ! Ce ne sont que des bon à rien ! Ils ne savent meme pas combattre correctement !
- Tu es trop dure avec eux, Pétale ! Laisses-leur le temps d'apprendre à se conduire en véritables guerriers. Ils n'ont été baptisés il y a trois jours seulement.
- ... Oui, tu as sûrement raison...
- Bon, je vais dehors, je te laisse.
- D'accord, salut. >>

Je sortit de la tanière. Le froid me happa. J'avança vers la sortie du camp où Ange des Enfers, Petit Eclat, et Petit Espoir m'attendaient.

<< On va où ? Demanda Petit Eclat!;
- J'avais pensé à les emmener au cristal. Tu sais, là où tu m'avais emmener, une fois, proposa Ange.
- Oui, bonne idée, allons-y.
- Ouaiiiiis !!! S'écrièrent en choeur les deux chatons.
- Bon, bah allons-y ! >>

Objets: 1 - 1 Sur 2