Chap XXV : La bataille arrive...

16/09/2013 20:05

<< Qui est là ?! Tonna une voix grave.

Je me ramassa sur moi même, et bondi au fond du fossé creusé, entraînant Ciel Noir avec moi, on atteri en silence au fond, et eu juste le temps de voir le félin pointer la tête au dessus du trou. C'était un chat blanc, qui ressemblait étrangement à Ange Noir, mais en blanc. Il nous regarda pendant un court instant avant de crier l'alerte. Le lieutenant du Clan de la Cascade se faufila en premier par la brêche, suivi de moi, qui se pressait en entendant les griffes des guerriers ennemis racler la pierre. Ange s'était réveillée, elle se leva difficilement, ses rayures et la couleur inabituelle de ses yeux avaient disparu. Même pas le temps de lui demander comment elle alait, je passa à côté d'elle.

<< Fais apparaître tes ailes et envoles-toi, on est dans la mouise !!! Ordonais-je à ma soeur. >>

Mes ailes apparurent ainsi que celles de Ciel Noir, et on prit notre envol tous les trois, juste au moment où une trentaine de chats débarquèrent dans la grotte où nous nous trouvions quelques secondes plus tôt. On pensait être tirés d'affaire, erreur ! Certains flottaient dans les airs, d'autre avaient des ailes, certains ne pouvaient pas nous poursuivre, et étaient donc obligés de rentrer dans leur camp. Mais ceux qui pouvaient voler nous poursuivaient, lorsqu'un d'entre eux me lança une boule de feu, je l'esquiva de justesse, avant de lui renvoyer la même attaque, en beaucoup plus puissante, il la percuta de plein fouet, et tomba dans l'eau en contrebas. Mais, trop occupée par le félin qui venait de chuter, je ne remarqua pas les dizaines de pics de glace qui foncèrent vers notre trio, mais quand je les vis, il était trop tard. Un pic était a quelques millimètres de moi, je ferma les yeux, et une douce chaleur m'envahit, quand quelque-chose me bouscula violement. Je les rouvris, et vis Ange des Enfers, devant moi, la patte transpercée par un éclat de glace, elle tomba lentement, telle une douce plume, et fini sa chute dans la mer.
<< Ang... >>
Je ne pu finir, un froid intense m'envahit, je regarda en bas, des gouttes de sang coulèrent le long de ma gorge pour finir dans l'eau, mes forces m'abandonaient, ma vue commençait à se brouiller mais malgres ça, je distinguais Ciel Noir chuter lui aussi. Mes ailes battaient de plus en plus lentement, jusqu'à devenir immobiles, et à disparaitre progressivement, je ne volais plus, je tombais, mais pendant combiens de temps ? Une fraction de seconde ? Une lune ? Tout était brouillé dans ma tête, quand une étreinte glacée se referma sur moi, s'infiltrant dans ma bouche, mon nez, et mes oreilles. Je n'arrivais plus à respirer, et je n'entendais presque rien, à part un grondement sourd et lointain, je ne voyais rien non plus, qielque-chose me brûllait la rétine, l'eau salée. J'allais fermer les yeux, et sombrer dans les abysses océaniques, lorsque, dans un dernier sursaut, je me rappela de la pouponière où on avait grandi, Ange et moin Nuit et Ruissau, je m'attarda sur cette pensée, lorsqu'une voix me murmura doucement à l'oreille.

<< Nage, et continue de vivre, on va s'occuper d'Ange et de Ciel Noir... >>

Je voulut répondre, mais l'eau s'engouffrai dans ma bouche, m'empêchant ainsi de parler, mais, qui que ce soit, il n'avais pas le droit de me prendre ma soeur, ni le lieutenant du Clan de la Cascade, d'ailleurs. Je rassembla mes forces, et, dans mon élant, attrapa la future maman par la peau du cou, et nagea vers le chat noir, je le pris avec mes pattes avant, et me propulsa vers la lumière qui filtrait à travers l'eau. Une étrange sensation d'être aidée par quelque-chose m'envahit, je regarda en bas, deux chats lumineux me poussaient vers la surface, je releva le tête, et, aussitôt, avais la tête hors de l'eau. Je nagea lentement vers la rive la plus proche, tout en prenant bien soin de laisser le crâne des deux félins inconscients à l'air libre. Je commença à perdre mes dernières forces, lorsque mes pattes foulaient un sol rocailleux, les pierres glissantes me faisaient souvent perdre patte, mais je me ratrapai de justesse. Les pierres laissaient place au galets, puis au sable, je tomba sur le sol, épuisée, et commença à m'endormir, lorsque, prise de panique, je rouvris les yeux, et rampa vers Ange. J'approchai mon oreille de son ventre, son coeur battait toujours, je me dirrigea vers le lieutenant, lui aussi, son coeur battait. Ils sont saufs, maintenant. Je reposa ma tête sur le sable chaud, ma vision se brouillait, mais, juste avant de fermer les yeux, je vit un groupe de félins courrir, et puis plus rien, le noir complet.

 

Lorsque je rouvris légèrement les yeux, je me trouvais au camp du Clan des Mers, quelque-chose m'avais réveillé, c'était Nuage de l'Ange.

<< GRANDE SOEUR !!!!!! M'hurla-t-il à l'oreille. Qu'est ce qu'il s'est passé ???!!!
- La... Ferme... Sale morveux... ! >>

Je tenta de me relever, mais mon corps me faisait souffrir, je me laissa retomber sur le nid de mousse, faible et impuissante. Je n'avais plus aucun souvenir de ce qu'il m'était arrivé.

<< Q'est ce... Qu'il... S'est passé ? Demandais-je à Ange Noir.
- On a vu le pont s'écrouler, Neige, et moi, ensuite, on vous a vu entrer dans une grotte, et vous êtes ressortis, poursuivi par des chats, après, ils vous ont attaqués, et tu t'es pris un éclat de glace au cou, Ange, à la patte, et Ciel Noir, au flanc. Vous êtes tombés dans l'eau, on a cru que vous étiez morts, mais on a t'a vu sortir de l'eau, avec Ange des Enfers et Ciel Noir, l'eau de mer a fait fondre les pics de glace, et tu t'es évanouie sur la plage. Après, on vous à portés jusqu'au camp, et on vous à soigné. >>

Mes souvenirs me revinrent d'un seul coup, et tout devint clair, mais une chose me préoccupait encore. Ange des Enfers et Ciels Noir étaient-ils encore en vie ? J'essaya de me relever, sans plus de succès.

<< Aigle, tu n'es pas en état de pouvoir te lever... Me dit Neige Glaciale.
- Sont-ils... En... Vie ? Demandais-je.
- Oui, Ciel Noir s'en est sorti, et Ange est encore évanouie... Répondit l'ancienne chatte domestique.
- Je... Veux... La voir...
- Non, tu ne peux pas, tu es encore trop faible ! Dit Ange Noir.
- Ouuh, Ange Noir aurait-il des sentiments pour notre chef ? Taquina Neige.
- Que... NON MAIS ÇA VA PAS ???!!!
- hihi ! Rigola Neige Glaciale.
- Mais non... Jamais... Ça n'arrivera... On se déteste... Répondis-je en souriant.
- Ouais, hein, grosse feignasse ? Tu fous rien de tes journées, et qui c'est qui bosse tout le temps ? C'est moi ! >>

Et on se mit à rire, comme des chatons, ignorant le danger qui arrivais à grand pas...