Chap XXXI : La victoire ?

11/11/2013 16:21

    Lorsque je rouvris les yeux, j'était entre les apprentis et Etoile de Rapace. Ce dernier me fixa bizarrement, comme si j'était un mort revenu a la vie.

<< ... Comment tu as pu... ?! Bredouilla-t-il.
- Parce que je ne suis pas comme vous. Répondis-je en souriant.
- Elle a raison ! retenti une voix familière. >>

    On se retourna vers celle qui avait parlé.

<< Ange ! Que fais-tu ici ? M'exclamais-je. Et tes petits ?!
- Notre soeur a eu des petits ? Mrrh... Félicitations... Dit le chef du Clan du Désespoir d'une voix rauque.
- Merci, ça m'étonne que tu me complimentes, répondit-elle sur un ton sec.
- Juste... Dommage qu'en ce moment, ils sont sans doutes en train de se faire éventrer... Fit Rapace d'un sourire à la fois mauvais et sincère. >>

    Ange le regardait d'un air choquée. Ses poils se hérissèrent et ses yeux rougissaient.

<< Tu n'aurais pas osé ?! Cracha-t-elle.
- Dis-moi, Aigle, n'as-tu pas l'impression que quelques-uns de mes guerriers ont disparus ? Me demanda-t-il, heureux.
- ... Si... Répondis-je à contre-coeur.
- Toi, tu vas mourir ! Lança la jeune mère avant de s'envoler au secours de ses petits.
- Je me demande juste... Comment as-tu pus résister face à mon attaque ? dit Etoile de Rapace en se tournant vers moi.
- ...
- Hein ? Désolé, je n'ai pas entendu !
- ...
- Plus fort, j'aimerai entendre ta réponse ! S'enjoua-t-il.
- ... La ferme ! Lançais-je d'un ton glacial.
- Quoi ?!
- T'es devenu sourd ?! je t'ai dis je la fermer !! >>

    Et, avant d'entendre sa réponse, je lui décrocha un coup de boule lui coupant le souffle. Il tomba au sol, essayant de reprendre sa respiration. Je vis du coin de l'oeil Nuage de l'Ange, Nuage de Flamme, et Nuage d'Ecureuil se libérer de leurs liens, mais les laissant encore en place pour éviter les ennuis.

<< Et bien ? Tu n'arrives plus à te relever ?! Aller, dépêches-toi de te remettre sur pattes ! Je ne frappe jamais un ennemi au sol.
- Et c'est ce qui pourra causer ta perte !! Rugit-il en me sautant dessus >>

    On roulait au sol, jusqu'à ce que je remarqua une pierre blanche. Je tenta de l'atteindre avant qu'il ne me cloue au sol. Je la saisi, et la lança vers Nuage de l'Ange. Il l'attrapa, et s'envola, suivi de Nuage de Flamme et Nuage d’Écureuil, laissant leurs liens au sol. J'était immobile, clouée contre l'herbe sous le poids écrasant d'Etoile de Rapace.

<< Vas y, Nuage de l'Ange !!
- Mais... Grande soeur...
- VAS Y !!! Ne t'en fais pas pour moi !!
- D... D'accord ! >>

    Il la jeta vers Rapace, qui n'eut pas le temps d'esquiver. Moi, en revanche, j'avais eu le temps de partir en fumée, m'élevant dans les cieux, à côté des apprentis. Je nous enveloppa d'un bouclier, évitant de peu l'explosion. Je ferma les yeux, attendant que ça passe. Un bruit sourd retenti, m'assourdissant. Lorsque je rouvris les yeux, l'îlot, qui servait de camp au Clan du Désespoir, avait disparu. Les vagues commençaient à submerger les gravats restants qui étaient tombés à l'eau. J'avais l'étrange impression de tanguer, puis de tomber dans le vide, tout autour de moi, le noir le plus complet. Quelques secondes plus tard, je senti quelque chose d'humide sur ma joue. Une voix m’appela doucement.

<< Marie-Lo ? Marie-Lo, lèves-toi, je t'en pris ! >>