Chap VII : Un amour impossible

14/02/2013 20:11

    Le lendemain, Ange sortit du camp, sous prétexte qu’elle allait chasser, mais je savais qu’elle partait pour son rendez-vous avec le lieutenant du Clan de la Cascade. Mais vu que je m'inquiète un peu pour elle, je partit demander à Demon de Enfers de l’espionner, mais, doué comme il est, il se ferait repérer en un instant.

- Démon des Enfers, peux-tu me rendre un service ?
- oui, que se passe-t-il ? me répondit-il
- peux-tu suivre Ange des Enfers, mais dicrètement ?
- bien sûr, tu m'as pris pour qui ? pour Petit Ange ?
- Eh ! je vous entends ! cria le jeune chat, je ne suis plus un chaton ! je suis un apprenti, moi !!

    Lorsqu'il quitta le camp, j'entrai dans ma tannière, me glissa tout au fond, afin que personne ne puisse me voir, me transforma en petit rouge-gorge, et sortit par un petit tunnel caché par de la mousse. Je pris men envol et suivi Démon du haut des cieux. Arrivée à l’endroit de son rendez-vous, Ange était assise à côté de Ciel Noir, sur une pierre qui détermine la frontière entre notre clan et celui de la Cascade. Quand Demon des Enfers arriva et les vit côte à côte, il était vert de rage.
    Il voulut s’approcher pour les voir un peu mieux, mais il fit craquer une brindille, et fut tout de suite repéré.

- c’était quoi, ça ? Demanda Ange des Enfers.
- je ne sais pas, allons voir, proposa Ciel Noir.
- oui.

Ils allèrent voir, l’un à cote de l’autre, ce qui se passa, quand Ange des Enfers vu Demon, figé comme un lapin, elle était à deux doigts de sortir ses griffes.

- Démon ! que fais-tu ici ?!
- rien, j'étais parti chasser, menti-t-il
- Mon œil, ouais ! tu m’espionnais !
- non j’étais en train de t’esp… euh chasser.
- c’est Etoile d’Aigle qui ta dit de m espionner, c’est ça ?
- Moui, désolé, répondit-il en levant les yeux. en l'air, droit vers moi
- Excuse-moi, Ciel, mais je dois y aller, dit-elle en se tournant vers le chat noir et blanc.
- je comprends, moi aussi, je vais partir.

    Je connais assez ma sœur pour savoir qu’elle allait regarder le ciel, afin de vérifier si je la surveillais du haut des cieux, c'est ce qu'elle fit, je détourna les yeux, et virevoltait, l’air de rien. Tout en feignant l'innocence, je pris soin d’effacer toute trace de magie. Tout en faisant semblant de poursuivre un moustique, je vis qu’Ange des Enfers me suivait des yeux, elle ne me reconnaissait pas, et cru que je n’étais qu’un oiseau parmi tant d’autres. Elle fit apparaître ses ailes, je cru que mon petit cœur allais s’arrêter, elle était bien décider à m’attraper.
    Heureusement que je suis une bonne kinésiste, en essayant de l’ignorer, je fis craquer une branche, tout près d’elle, elle regarda un instant ce qui avait pu faire craquer la blanche, moi, j’en profitais pour fuir. Je piquait un sprint vers le campement. Mais, ayant pris trop d'élan, je m'écrasait  au milieu du camp, une petite trainée de poussière derrière moi. Je me releva, quand tous les regards se braquèrent sur moi, presque aussitôt, une nuée de chats sautèrent sur moi, et m…, c’était bien le moment, pensais-je. Je rassemblai mon énergie et la relâcha brusquement, créant ainsi une onde de choc qui dispersèrent les chats aux quatre coins du camp.

«  Plus jamais, plus jamais, je ne me transformerait en oiseau ! Rageai-je en reprenant ma forme initiale.
- désolé, Etoile d’Aigle, on ne t’avait pas reconnu, s’excusa les guerriers et apprentis qui m’avaient sauté dessus
- pas grave, c’est vrai que, sous cette forme, ce n’est pas facile de me différencier d’un quelconque moineau, j’ai fait une erreur, dis-je en redevenant entièrement chat.

    Ange et Démon rentrèrent quelques secondes après l’incident, ma sœur avait l’air à la fois déçue, triste, et en collère, mais elle rentrait avec cinq mulots, trois oiseaux, et deux écureuils, c’est bien, surtout en l’espace de dix secondes.

- Qu’est-ce qu’il y à, Ange ? demandais-je
- Rien, un moineau m’as échappé, j’étais à deux doigts de l’attraper, mais une branche à craquée, et ça m’a déconcentré, dit-elle, avec une mine triste.
- Ce n’est pas grave, tu auras l’occasion de le retrouver, répondis-je en souriant.
- Tu as vraiment un don pour remonter le moral, toi, fit-elle avec son innocence habituelle
- Au fait, j’aimerais te parler en privé, rejoins-moi dans notre tanière habituelle, d'accord ?
- Ok

    Elle se dirigea vers le tas de gibier pour déposer ses proies, puis elle alla discuter un peu avec Scorpion Enflammé et Lion des Enfers. Que vais-je lui dire ? Je ne peux pas lui dire que je l’ai vu avec Ciel Noir, tout à l’heure… tant pis, elle devrait comprendre.

- ALERTE, LE CLAN DES CIEUX NOUS ATTAQUE !!! hurla Ange des Enfers
- Woh, tu m’as fait peur ! ne refais plus ça !
- Eh, ce n’est pas de ma faute si tu es tout le temps dans la lune, rétorqua-t-elle
- Oui, désolé
- Tu voulais me parler ?
- Oui, c’est à propos de toi et de Ciel Noir
- Ah ! je le savais ! tu m’as espionné tout à l’heure !
- Quoi ? de quoi tu parles ? tu as quitté le clan pour aller chasser, et Démon m’as dit qu’il allait de rejoindre, je ne sais pas ce qu’il t’a dit, mais il a encore dû tout mettre sur mon compte, dis-je en feignant d’être innocente
- Ah ok, désolé, mais comment connaît-tu Ciel Noir ?
- C’est le nouveau lieutenant du Clan de la Cascade…

    Elle rougit.

- Ah oui, et ? qu’est-ce qu’il y a ?
- Tu sais bien que c’est interdit d’être amoureux de quelqu’un d’un clan adverse, tu risques de le rencontrer au combat
- Je sais, mais pourquoi tu dis ça ?
- Tu l’aime, ça crève les yeux…
- Quoi ? non, et puis, on ne commande pas ses sentiments ! hurla-t-elle en colère.

    C’était la première fois que l’on s’embrouillait, elle et moi, au paravent, on ne se disputait jamais, elle n’as jamais pleuré devant moi, moi non plus… mais elle a dit la phrase qui confirme tous mes doutes, c’est clair, net, officiel, Ange des Enfers aime désespérément Ciel Noir, mais maintenant, ce détail n’est plus rien, c’était la première fois qu’elle s’était énervée contre moi, et, quand on n’est pas habitué, ça met le moral à zéro. J’ai envie d’aller la voir, lui dire que je suis désolée, mais elle ne voudra pas m’écouter.
    Je restais là, tapie au fond du petit buisson qui nous abritaient du vent et de la pluie, à essayer de me réfugier dans mes rêves…

    Dès l'aube, Ange se leva et de préparait pour son rendez-vous, elle se leva doucement pour que je ne l'entende pas, mais je savais qu'elle se levait.

- Où vas-tu ? demandais-je à Ange des Enfers
- euh... je vais apprendre à chasser à Nuage de l'Ange, tu veux bien ?
- oui, bien sûr, c'est ton apprenti, mais reviens avant le diner, ok ?
- compte sur moi.

    Ange alla à l’entrainement de Nuage de l'Ange. Par curiosité, j’ai l’habitude de faire apparaître un nuage de brume afin de surveiller le territoire, cette fois, je le dirigea vers la frontière du Clan de la Cascade. Quand Ange passa à côté, elle vit Ciel Noir qui l'attendait, son cœur battait à cent à l'heure. Mais comment éloigner Nuage de l'Ange ?

- Ange ! Ange ! comment ça s'appelle, ces trucs là ?
- des serpents, mais fait attention, c'est dangereux.
- dangereux comment ?
- si je te dit que si ils te mordent, tu meures, ça te va ?
- o...oui, et c'est quoi cet arbre, là bas ? je peux grimper dessus ?
- c'est un chêne, oui, tu as le droit, à contition que tu attrape un écureuil.
- ah d'accord, et c'est quoi, l'odeur de chats qu'on sent ici ? c'est des ennemis ?! on est attaqué ?!
- c'est le Clan de la Cascade, non, ils ne nous attaquent pas, c'est juste qu'on est à côté de la frontière.
- ah d'accord, et là, c'est quoi ? hein ? et c'est loin le Lac d'un Jour ? je peux y aller ? hein, dis, s'il te plaît ?
- Bon, Nuage de l'Ange, tu peux aller t'entraîner à chasser, si tu veux, mais ne t'éloigne pas trop, compris ?
- Ouaiiis, merci, grande soeur ! lança le chaton avec de s'enfuir à l'oposé de la frontière.
- tu peux venir, murmura-t-elle à Ciel Noir, il est partit jouer
- j'ai cru un instant que ce petit chenapan n'allait pas te laisser tranquille.
- oui, moi aussi.

    Des heures passèrent à discuter, à rire, ils se baladèrent un peu, revenèrent à leur point de départ. Mais,quand vint le moment de partir, Nuage de l'Ange alla chercher Ange des Enfers, quand il vit son mentor et Ciel Noir s'embrasser. Il fit comme si de rien n'était et appela sa grande sœur.

- Ange ! Annge !!! Faut rentrer, c'est bientôt l'heure de manger, et j'ai faim moi ! Je ne t'attends pas, je rentre tout seul, moi, na !
- oh... c'est Nuage de l'Ange, je dois y aller, désolé
- il n'y a pas de mal, on se revoie demain au même endroit ? j'ai un truc magnifique à te montrer.
- ok, j'ai hâte, je t'aime.
- moi aussi, je t'aime

    Ils rentrèrent tous les deux dans leurs territoires respectifs, quand Nuage de l’Ange arriva en trombe dans ma tanière, essoufflé, je fis disparaître la brume qui me servait à surveiller Ange des Enfers

- grande sœur ! J’ai... j'ai, j'ai, j'ai...
- calmes toi, répondis-je, que ce passe-t-il ?
- j'ai, j'ai, j'ai... j'ai vu Ange embrasser un... un, un chat du Clan de la Cascade !!
- quoi ?! Non, c'est vrai ? Humm... dis-lui de venir, d'accord ? Et tu pourras aller manger, merci de m'avoir prévenu.
- de rien, mais tu vas faire quoi à Ange ? Rien, j'espère.
- ce n'est pas tes oignons, ok ?
- Moui, désolé grande sœur... je te l'envoie.

    Nuage de l'Ange attendit sa grande soeur, quand elle entra dans la clairière, l'apprenti lui dit deux mots, puis elle arriva.

- Que se passe-t-il ? Aigle, tu voulais me voir ?
- oui, Nuage de l'Ange vous a vus, toi et Ciel Noir.
- quoi ?! n'importe quoi, il était avec moi en train de chasser.
- ah bon ? alors pourquoi tu ne lui a rien appris ? il ne sait même pas chasser, ça se voit, il n'a pas ramené le moindre mulot.
- oui, c'est bon, j'étais avec Ciel.
- tu sais très bien que le code du guerrier interdit ça.
- je sais, mais moi, j'aime Ciel, tu le sais bien, et je ne peux pas arrêter de le voir.
- hmmm... Ange, je sais que tu l'aime et je ne veux pas gâcher ton bonheur
- c'est vrai, alors tu veux bien que je continue à le voir ?
- oui, mais à une condition
- laquelle ?
- que tu le voie, mais ailleurs, ok ?
- oh, merci, Aigle, merci beaucoup !
- de rien, mais souviens-toi, vous devez vous voir, mais ailleurs, d'accord ?
- d'accord, merci encore.
- de rien.

    Le lendemain, Ange se leva encore plus tôt, sans nul doutes, elle alla à son rendez-vous. Mais quand elle quitta le camp, Démon des Enfers l'avait vu, il repensa au lieutenant ennemi, et décida donc de la suivre. Il la laissa le distancer un peu, puis commença à la suivre,Quand Démon vu Ange des Enfers et Ciel Noir, il était sous le choc, il alla voir Ange.

- ANGE !!!

    Ange des Enfers fit volte-face, et se retrouva nez à nez avec le guerrier roux. Ses yeux s'équarquillèrent de surprise, elle fit un pas en arrière.

- Démon, je... je peux tout t'expliquer !
- il n'y a rien à expliquer !

    Il courra en sens inverse pour aller prévenir le Clan.

- NON !!! ATTENDS !!! part vite, Ciel, avant que le clan n'arrive
- mais quand on pourra se revoir ?
- bientôt, promis, part vite !

    Ciel partit aussi vite qu'il le pouvait, quand il s'arrêta et se retourna vers Ange.

- mais qu'est-ce que tu fais ?! part vite !
- non, je reste avec toi !
- mais tu es fou ? vite avant que le clan rapplique
- J'ai pris ma décision, je reste avec toi quoi qu'il arrive !

    Arrivé au camp encore endormi, Démon des Enfers hurla à pleins poumons.

- ALERTE !!! DES CHATS DU CLAN DE LA CASCADE ATTAQUENT ANGE DES ENFERS !!!!!!

    Tout le clan se réveilla et alla voir Démon.

- que se passe-t-il ? demanda Mamba Noir, qui venait de sortir la tête du gîte des guerriers.
- pas le temps, viite !!!!

     Ils coururent tous en direction de la frontière, là où était Ange des Enfers. Quand le clan arriva, il voyait Ange face à Ciel Noir, en tête à tête, quand Scorpion Enflammé lui sauta sur le dos et le plaqua au sol.

- pourquoi tu attaques ma sœurette, vermine ?!
- arrête ! lâche-le, il n'a rien fait !!
- si, il voulait te tuer !!!
- non ! lâche-le tout de suite !!

    Elle sauta sur le dos de scorpion quand celui-ci lâcha prise.

- mais t'es bête ou quoi ?!
- non, je ne suis pas bête, et tu sais pourquoi ?
- vas y, dis-le, pourquoi ?
- Parce que j'aime Ciel !

    Sa révelation frappa le clan comme un éclair, plus personne n'osait parler, tous étaient sous le choc. Quand, Scorpion, ébahi, dit :

- non, ce n'est pas vrai, tu es tombé sur la tête quand tu t'es battue hier, c'est ça, hein ?
- non, j'aime Ciel, et moi, au moins, je l'avoue !
- moi aussi, j'aime Ange des Enfers, dit Ciel Noir, et je l'approuve aussi
- tu es folle, dit Scorpion enflammé,

    Quand Ange est revenu au Camp, tous se tournaient vers elle

- que se passe-t-il ? demandais-je à scorpion
- Ange est amoureuse d'un chat du Clan de la Cascade !
- ce n'est que ça ? je le savais depuis avant-hier...
- Quoi ?! Et tu ne nous l'as pas dit ? Ce n'est pas digne d'un chef, ça !
- Qu’est-ce que t'en sais ?
Parce qu'un chef ne protège pas sa sœur pour ça !
- Choquée, j'ai dût approuver.
- Humm... tu as raison...