Chap XVIII : L'appel du passé

02/08/2013 18:20

    << Eh, oh ! On est là ! Cria Ange à Ciel Noir et à Ange Noir afin de nous faire remarquer.
- Enfin ! répondit le sous-lieutenant, on vous a chercher partout !
- Oui, c'est bon, c'est juste l'autre andouille qui s'est un peu éloigné ! Rétorquais-je en jettant un regard au fugueur.
- Ok... C'est qui, elle ? Dit-il en fixant l'inconnue.
- Je... Je suis Neige Glaciale... Répondit l'intéréssée, un peu gênée.
- ... Enchanté, je suis Ange Noir, le sous-lieutenant du Clan des Enfers, et lui, à coté de moi, c'est Ciel Noir, lieutenant du Clan de la Cascade...
- Enchanté, répondit Ciel Noir. Bon... Je pense qu'on devrait rejoindre les autres pour éviter de les perdre.
- Tout à fait d'accord ! Dis-je en me tournant vers la petite nouvelle, on va te présenter à notre clan.
- Ange Noir, ça te dirait, une petite revanche ? Demanda ma soeur.
- Tu vas voir ce que tu va prendre, comme raclée ! >>

Et, sur ces mots, décolèrent à vive allure, mais, malheureusement pour le sous-lieutenant, ce fût Ange des Enfers qui arriva la première.

    << Oki, bon, c'est toi la plus rapide, c'est bon, t'as gagné ! Marmonna-t-il, boudeur.
- Merci, mais arrête de bouder, tu feras mieux la prochaine fois. >>

On arriva enfin au bout de la forêt, à l'emplacement ou le clan s'était installé, je présenta Neige Glacial au camp, seule deux personnes semblaient ravies.

    << Bienvenue au sein de Clan des Enfers !!! S'exclamèrent Plume de Poussin et Patte d'Oiseau, toutes joyeuses. >>

On continua à avançer jusqu'au coucher de soleil, pendant le trajet, je discuta avec l'ancienne chatte domestique.

    <<  Dis, Etoile d'Aig... dit Neige Glaciale.
- Apelles-moi "Aigle" , si tu veux, la coupais-je avec un petit sourire.
- D'accord, Aigle, je crois qu'Ange Noir et les autres me rejettent, parce que je viens de chez les bipèdes... dit-elle avec un ton triste.
- Si quelqu'un dans le clan te rejettes, je lui casse le crâne, d'accord ?
- D... D'accord ! Répondit-elle, à moitié convaincu.

On traversa la frontière du Clan de la Cascade, afin de se retrouver en territoire aussi inconnu pour nous que pour Ciel Noir, Nuage du Démon, et Etoile Blanche. On s'arrêta près d'une grotte, je demanda a la troupe :

    << Qui a faim ???!!!! >>

Tous me répondirent un " Moi ! Moi ! " , tels des poussins affamés.

    << Ok, pause manger ! Scorpion, Lune Argentée, Fleur du Soleil, allez chasser, Nuage de l'Ange, Nuage de Flammes, Nuage de Coeur, et Nuage d'Ecureuil, venez avec moi, on va s'occuper de la mousse pour les nids !
- J'veux aller chasser !!! Pourquoi eux, ils ont le droit, et pas nous ??!! C'est pas juste !!!! Cria mon petit frère.
- Un, tu t'es trop éloigné, résultat, on à faillit se perdre ! Deux,  c'est des tâches d'apprentis ! et Trois,  tu n'es qu'un apprenti stupide et idiot, qui se fiche d'être discret ou de te mettre face au vent !!! Alors maintenant, tu viens, et tu te tais !
- Je peux vous accompargner ? Demanda Neige Glaciale.
- Oui, si tu veux, répondis-je en me radoucissant. >>

On repartit vers la forêt, l'in des endroit parfaits ou trouver de la mousse, dans un endroit peu éclairé et humide, un saule poussais près d'un point d'eau.

Parfait ! Pensais-je.

L'endroit était couvert de la mousse la plus moelleuse qui soit, je montra aux jeunes apprentis comment bien découper la mousse. Tous travaillaient d'arrache-patte sauf... Nuage de l'Ange ! Cet idiot s'amusait à lancer des boulles de mousse sur les autres, et sur moi par la même occasion. Il m'en lança une imbibée de boue, je l'esquiva de justesse, l'attrapa, et la lui ballança en pleine fugure.

    << Tu continue, je te balance à l'eau !! Tonnais-je, très énervée.
- Mais, grande soeur, je sais pas nager !
- Tu as déja dis ça au volcan, c'est pas parce-que je ne l'ai pas fais que je ne vais pas le faire !
- Bah vas y, fais-le ! Provoqua-t-il.
- Bien, tu l'aura voulu...

Je me leva, l'attrapa, evalua la profondeur de l'eau, et le lança là ou c'était le moins profond. Il tomba dans l'eau avec un grand "Plaf".

    << Ca te va, ou t'en veux encore ?! >>

Il recracha de l'eau, sorti, et se secoua.

    << Grande soeur, t'es méchante !
- Tu m'as testée, voila, bon, on rentre, on a assez de mousse !

J'arracha trois branches du saule, avec ma télékinésie, je fixa tous les bouts ensembles, et, avec les deux autres branches, attacha le tout sur mon dos.

Arrivé au camp, je déroula toutes les plaques de mousses et les disposa au pieds des parrois, les apprentis dormaient collés ensemble afin de se tenir chaud, les guerriers, par groupes de trois ou quatres, on s'endormi le ventre plein. Et moi, comme à mon habitude, je dormis a l'entrée de la grotte, afin de monter la garde, finalement, je m'endormis, et sombra dans un rêve avec Coeur de Chêne, mon défunt père, mort lors de père, Nuit Etoilée, et Ruisseau de Feu. Dans mon rêve, Ange des Enfers et moi, nous étions encore deux chatons inconscients, roulée en boule dans la tannière des chatons j'était blotie contre Petit Ruisseau, on devais avoir deux ou trois lunes, je discutait avec Petite Etoile, je me souviens de la promesse que je lui avait faite.

    << Quand je serais chef de clan, ton nom de clan sera Nuit Etoilée, je te le promet !
- D'accord, Petit Aigle, et moi, si un jour, ce sera moi, la chef, je t'appelerait Aigle Noir, répondit-elle en souriant.
- Oh, merci, dis-je en commençant à pleurer.
- Arrête de pleurer pour un rien ! Me rabroua-t-elle
- D'accord, et bien je te fais une promesse, à toi, à Enfer, et à Ruisseau, quelque soit les circonstances, plus jamais je ne pleurerait !
- Là, je reconnais ma petite soeur chérie, et bien moi aussi, je ne pleurerais plus jamais !

Ces promesses, on les a tenue toute les deux, je me souviens avoir été sur sa tombe avec Etoile des Enfers, afin de lui donner son nom de clan. Je vis Petite Etoile sortir de la pouponnière, elle quitta le clan, a l'époque, je ne savais pas où elle allait, maintenant, je le sais. Je l'avais vu se lever, je l'avais vu partir, mais je ne l'avais pas empêcher, mais pourtant, je savais que c'était la mort qui l'attendait au bout, malgué ça, je n'ai rien fait. Je voulais crier, mais, à peine ais-je ouvert la bouche que tout devns flou autour de moi, comme si je m'endormais dans mon propre rêve. L'instant d'après, je me retrouva a discuter avec la patrouille matinale, ils allais inspecter les frontières près du l'Arbre de Lierre. Ils partirent, et, à nouveau, tout devint flou. La seconde d'après, c'était les funérailles de Petite Etoile.

Non, pas ce moment, je l'ai déja vécu une fois, pas besoin de le revivre !

Je ferma les yeux pour ne pas revivre ce moment douloureux pour moi, ma tête commença à tourner, j'ouvris les yeux, je me retrouva dans la pouponnière, entre Ange des Enfers, et Ruisseau de Feu, il aurait dû s'appeler comme ça, si seulement il n'avais pas fait la même erreur. Il se leva, et me murmura à l'oreille.

    << Je sais que tu ne dors pas, ne t'en fais pas, je reviendrais, c'est promis... >>

Une petite larme naissait au coin de mon oeil, mais la promesse que je leur ai fait m'empêcha de la laisser couler.

<< Ruisseau, non... Reste ici... Tu ne reviendra jamais, sinon... Murmurais-je.
- T'en fais pas pour moi, soeurette."

Soeurette" , ça fais tellement longtemps qu'on ne m'avais plus appeler ainsi, non, cette fois, j'empêcherait sa mort. Mais à peine commençais-je à me lever que tout devint à nouveau flou. J'étais assise à côté d'Ange des Enfers,  toutes les deux face à Etoile des Enfers, moi sur une une des racines de la Vieille Souche, l'ancien chef trônais au sommet de l'ancien chêne.

    << Nuage Noir, je te donne à présent ton nom de guerrière, à partir de maintenant, tu te nommera Aigle Noir ! Les ancêtres rendent ommage à ton courage, et à la force que tu emploie dans les moments difficiles !
- Ange des Enfers ! Aigle Noir ! Ange des Enfers !! Aigle Noir !!

La patrouille des frontières revins en portant un cadavre entre les crocs.

- Chêne Céleste est mort !!!!

L'asmosphère se refroidi, et tout devint à nouveau flou, je me réveilla en sursaut. Je regarda le ciel, Il faisais encore nuit noire, je fit apparaître mes ailes, et m'envola vers le territoire du Clan des Enfers, en dirrection de l'Arbre de Lierre. Je survolla le territoire du Clan de la Cascade, j'aterri avec légèretée à quelques longueurs de que de l'arbre.

    << Nuit Etoilée... Ruisseau de Feu... C'est ma faute, je n'aurais jamais du vous laisser partir, cet endroit est maudit !
- Ce n'est pas de ta faute, soeurette...

Je me retourna, et vit deux chatons, l'un était une femelle noire parsemée de petits points blancs, l'autre était un mâle orange vif.

    << Petite Nuit... Petit Ruisseau...
- Tu es grande, maintenant, tu ne dois pas pleurer, rapelles-toi ta promesse...
- Nuit... Je... Je ne sais pas quoi dire...
- Dit ce que ton coeur veux crier, ma fille...

Un grand félin marron grisé arriva.

- Chêne Céleste... Papa... Tu le sais, je n'ai plus de coeur depuis fort longtemps...
- Je sais, ma fille, je sais...
- Etoile d'Aigle, tu voulais nous sauver, pourquoi ne l'as-tu pas fait ? Demanda la petite minette
- Je... J'avais peur...
- Et maintenant, tu as toujours peur ?
- ...Non...
- C'est bien, je n'en attendais pas moins de ma petite soeur chérie, dit-elle en souriant.
- Tu m'as déja dis cette phrase... Il y a... Longtemps...
- Je sais...
- Au revoir, ma fille, dit mon défunt père.

Je me tourna vers lui, plus rien, je retourna me tête vers mes aînés, personne non plus.

    << Aigle, qu'est ce que tu fais là ? Demanda Ange des Enfers en atterissant dans la clairière.
- Ils étaient là...
- Qui ça ?
- Nuit, Ruisseau, et Chêne...
- Ah...
- Pourquoi tu ne dors pas ?
- Je... J'ai fais un rêve, avec eux...
- ... Toi aussi ? Bon, on rentre, je suis fatiguée, moi...
- D'accord...